Réduire les graisses saturées et cachées pour s’affiner durablement.

Réduire les graisses saturées et cachées pour s'affiner durablement.
Réduire les graisses saturées et cachées pour s’affiner durablement.

Ce titre se veut volontairement informatif. L’huile d’argan est une huile alimentaire riche en acide gras essentiel (80 %).
L’huile argan provient d’un arbre cultivé au Maroc, elle est très riche en vitamine E.
Elle a des effets trés bénéfiques pour la santé et la peau.
Mais, comme toutes huiles, l’huile argan est riche en calories (8 kcal/gramme).
Il ne faut pas en abuser mais pour autant, il faut en consommer journalièrement au même titre que l’huile d’olive et de colza. Votre équilibre alimentaire et votre santé sont à ce prix.
Pour clôturer cette apparté sur l’huile argan, je vais vous citer un proverbe arabe la concernant: »2 cuillères à jeûn le matin d’huile argan vous fera retrouver votre taille de jeune fille ».
Mais revenons sur notre sujet et l’obligation de réduire les graisses saturées et cachées pour s’affiner durablement.

« Commençons par la définition de cette notion de calorie qui pour toute personne soucieuse de son poids devrait être familière :
La calorie est la quantité de chaleur nécessaire pour élever de 1°C un litre d’eau (de 14,5 °C à 15,5°C).
Cela ne vous éclaire pas beaucoup.
Disons en fait que cette notion permet de retranscrire la quantité d’énergie délivrée par les différents aliments.
Elle a pour objectif d’analyser les aliments du point de vue énergétique et seulement d’un point de vue énergétique.
Pour les apports en calorie, le plus simple est de garder à l’esprit les quatre lignes qui vont suivre car elles permettent de comprendre que les aliments n’apportent pas la même quantité d’énergie.
Ainsi, je tiens réellement à ce que vous gardiez ces lignes dans votre mémoire :

1 gramme de glucides (sucres) rapporte 4 calories
1 gramme de protéines rapporte 4 calories
1 gramme d’alcool rapporte 7 calories
1 gramme de lipides rapporte 9 calories

Je ne sais pas si cela vous interpelle, mais il apparaît évident que le rapport du simple au double entre les glucides et les lipides démontre que la même quantité d’aliments ne produit pas les mêmes effets.
Ainsi un aliment riche en lipides (comme pour la plupart des plats cuisinés industriellement) va, pour une portion identique, apporter deux fois plus d’énergie que la même quantité de pâtes ou de légumes.
Si vous avez une forte activité physique ces excès lipidiques vont être éliminés.
Mais si comme la plupart d’entre nous, vous êtes plutôt sédentaire, une alimentation trop riche en graisse va être tout de suite stockée.
Tout surplus est alors inévitablement mis en réserve.
Une restriction des graisses, de la consommation d’alcool s’impose au vu de ces résultats.
Sachez que la consommation de lipides dans nos sociétés développées est passée en quelques années de 25 % à 40 % de la ration journalière.
Il s’agit bien sûr de toutes les graisses et principalement celles que vous ne voyez pas (dans les produits transformés, les viandes riches, les pâtisseries….).
Phénomène assez bizarre, je remarque que les personnes voulant perdre du poids ont toujours tendance à restreindre les huiles alimentaires et peu se préoccuper des graisses cachées.
Une autre petite remarque, dans nos régions du sud, il arrive souvent que l’on me parle de l’huile d’olive comme étant bénéfique pour la santé et les régimes. Cela est vrai pour la santé avec ses graisses essentielles, mais il n’en demeure pas moins qu’il s’agit toujours d’huile avec ces 9 calories par gramme au même titre que n’importe quelle autre huile d’origine végétale.
Pour récapituler, pour que notre corps fonctionne il lui faut de l’énergie et la proportion idéale est de :(je le répète et je le répèterai souvent)

55 % de glucides dont 10 à 15 % de sucres rapides,
15 à 20 % de protéines,
25 à 30 % de lipides,
1.5 à 2 litres d’eau.

Une petite précision a priori nécessaire car cela ne saute pas aux yeux, mais 100 grammes de bifteck, c’est aussi 30 g de graisse.
Encore une raison de prendre des protéines peu riches en graisse. En résumé 1 g de lipide apporte 2 fois plus de calories qu’un gramme de glucide.
Mais si la vision énergétique des aliments est importante à maîtriser, il est tout aussi essentiel de comprendre un autre phénomène :
Un phénomène essentiel est occulté par la plupart des régimes miracles : la notion d’index glycémique. » Fin de l’extrait

Extrait d’un mail de coaching
Petite précision: le coach tutoie pendant le coaching

« Avec pacte minceur, plus de régime mais uniquement une recherche constante pour lutter contre les excès alimentaires trop graisseux. Car tu ne le sais peut-être pas encore mais les 2/3 des excès lipides proviennent des graisses cachées.
Voyons ensemble les raisons de limiter leurs apports pour ensuite voir comment nous allons pouvoir réduire ces excès.
Dans le recueil, je t’ai donné des chiffres essentiels à retenir. C’est chiffres étaient, pour des raisons de simplicité, approximatifs. Voici les véritables données :

– 1 gramme de glucide c’est 3.74 calories
– 1 gramme de protéine c’est 4.2 calories
– 1 gramme de lipide c’est 9.3 calories
– 1 gramme d’alcool c’est 7.012 calories

Comme tu peux le constater, le rapport entre les glucides et les lipides est pratiquement du simple au triple.
De plus, je tiens à te remémorer le coût énergétique pour que ton organisme puisse stocker ces aliments.

– pour stocker les lipides : 4 pour cent
– pour stocker les glucides : 26 pour cent
– pour stocker les protéines : plus de 30 pour cent

Pour parfaire et confirmer notre stratégie, il est important de noter que la graisse a un faible pouvoir de satiété.
Elle rassasie peu.
Elle ne calme que très légèrement la faim.

Voyons comment agir : je vais ici te donner de multiples petits conseils et astuces pour réduire tes apports en graisses cachées.

– Préfère le lait écrémé même s’il est plus insipide au lait demi écrémé. Quoiqu’il en soit, la différence entre l’écrémé et le demi écrémé n’est pas très importante. Fais comme tu veux, à ton rythme.
– Même remarque pour les yaourts. Les O pour cent sont moins graisseux mais généralement plus acides et moins crémeux. Le yaourt nature classique est de toute façon naturellement maigre. A toi de choisir selon tes goûts.
– Choisis les aliments moins riches en graisse en lisant bien les étiquettes. Je te conseille néanmoins d’éviter les plats préparés au maximum même si ceux-ci sont annoncés allégés en graisses.
– Privilégie les viandes maigres (poulet, dinde, cheval et lapin).
– Pour le poulet et la dinde, ne consomme pas la peau et préfère le blanc car moins graisseuse que la cuisse ou l’aile. Tes alliés pacte minceur
– Le jambon cuit est une viande riche en protéine et peu grasse à la différence du jambon cru. Un autre allié pacte minceur
– Mais voici ton meilleur allié minceur : Le poisson. Il est moins calorique que la viande. La sole, le cabillaud, colin, le merle et la raie n’atteignent pas 100 calories pour 100 grammes alors que le bœuf le plus maigre est à 160 calories pour 100 grammes. Les poissons gras (200 calories / 100 grammes) sont moins gras que la viande grasse (340 calories / 100 grammes). Il faut éviter de cuisiner les poissons en friture. Je te conseille de les cuisiner à la vapeur avec un filet de jus de citron. Les protéines du poisson sont identiques à celles de la viande (tous les acides aminés sont présents). Le poisson est plus digeste que la viande mais moins rassasiant. C’est la raison pour laquelle on a l’impression qu’il est moins nourrissant que la viande. N’oublie pas de manger au moins une fois par semaine du saumon, thon, sardine, maquereau ou hareng pour leurs richesses en acides gras essentiels type oméga 3 (réduits les risques cardiovasculaires).
– Redécouvre le poulpe et la seiche. Riche en protéine, c’est l’une des chairs animales les plus maigres (0.9g de matière grasse pour cent grammes) et l’une des moins caloriques (72 calories). C’est un bon coupe faim naturel car sa chair est pleine de tissus conjonctifs.
– Sur le même esprit, n’oublie pas les crevettes, langoustes, homards, coquilles st Jacques et crabes (peu riche en lipides avec 1.3g pour 100 grammes et riche en protéines avec 8g pour 100 grammes).
– Evite les fritures car par son imprégnation, elle peut faire tripler la facture énergétique. Voici quelques petits conseils pour limiter ces inconvénients :

o la cuisson doit être réduite au strict nécessaire
o limite la surface de contact (fait de grosses frites et évites les chips)
o égoutte les aliments frits au dessus d’une source de chaleur.
o Laisse reposer l’aliment sur un papier absorbant

Avec ces petits conseils, tu peux réduire la facture calorique d’un tiers. Alors, en cas de petit plaisir, n’oublie pas ces astuces.
Si tu modifies un peu tes choix alimentaires sur les graisses cachées en privilégiant les viandes maigres et le poisson au détriment des plats cuisinés et des viandes grasses. Tu vas fondre très rapidement sans restriction alimentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *