Le régime crudivorisme : banni le cuit

Le régime crudivorisme : banni le cuit
Le régime crudivorisme : banni le cuit
Le régime crudivorisme : banni le cuit

Le régime crudivorisme se base sur des aliments crus. Il n’autorise que la consommation de fruits et légumes crus. Peu connu en France, ce régime est cependant suivi, de nos jours, par de nombreux Allemands.

Le régime crudivorisme est revenu de nouveau à la mode. Une popularité alimentée par des discours qui soutiendraient que le régime crudivorisme préviendrait contre certaines maladies graves, comme les cancers, l’arthrite, les troubles de la digestion, le diabète, les maladies cardiovasculaires, de l’acné, de la myopie…

Le régime crudivorisme est avant tout une manière de penser et un mode de vie. Le régime crudivorisme selon ses adeptes constitue a utiliser la nourriture la plus naturelle pour l’humain.

Les bases du régime crudivorisme

Le régime crudivorisme est basé essentiellement sur une alimentation crue. Elle se compose de légumes, de fruits, de miel, de lait et ses dérivés et d’œufs. Ces derniers sont mangés crus ou éventuellement séchés ou germés. La seule exception admise au niveau de la cuisson est celle du pain et des biscuits. Le régime crudivorisme est presque identique au régime végétarien, à la différence qu’aucune cuisson n’intervient dans la préparation des aliments. L’exclusivité fruitière et légumière permet de maigrir doucement sans sensations de faim.

L’intérêt du régime crudivorisme

Le régime crudivorisme va certes apporter une perte de poids pour un régime minceur. Le régime crudivorisme à la particularité de ne contenir que peu de sel et peu d’épices ce qui ne stimule pas l’appétit. Il peut être efficace contre l’obésité parce que les repas sont volumineux et très rassasiants mais peu nourrissants. Modérément hypocalorique, apportant environ 1700 calories par jour, le régime crudivorisme va donc faire maigrir lentement. La cuisson détruit bon nombre des vitamines et minéraux des aliments. Autre argument en faveur de l’alimentation crue : non cuits, les aliments sont donc plus vitaux et plus faciles à digérer. Les crudités sont particulièrement riches en vitamines.

Les inconvénients du régime crudivorisme

Par contre à long terme le régime crudivorisme va apporter des déficiences et des carences alimentaires. Les mêmes problèmes se posent, et de façon plus aigue, que lors des régimes végétaliens et végétariens. Ce régime risque d’entraîner des troubles de santé physiques ou psychosomatiques. Ainsi, les crudités en excès peuvent gêner la digestion des protides et des glucides et favoriser les fermentations. Les personnes qui pratiquent un régime crudivorisme strict, souffrent généralement de déminéralisation, de fatigue, de frilosité, d’engelures, d’amaigrissement, d’hypotension, d’impuissance ou de frigidité, de spasmophilie et de dépression… Un autre inconvénient du régime crudivorisme est l’irritation des muqueuses intestinales… et les ballonnements qui s’ensuivent. Toujours à cause de l’excès de fruits, mais aussi de certains légumes, des quantités particulièrement importantes de cellulose transitent quotidiennement à travers le tube digestif du crudivoriste. Or, cette cellulose, qui n’a d’autre utilité que de stimuler le péristaltisme, peut finir par irriter les intestins fragiles.

Le régime crudivorisme est particulièrement déconseillé aux femmes enceintes et aux enfants. Un régime quotidien de ce type est fortement proscrit.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *