Comment se débarrasser de la culotte de cheval ?

La culotte de cheval est la hantise de presque toutes les femmes, surtout lorsqu’arrive l’été. Cet amas de graisse disgracieuse qui s’installe au niveau des cuisses et des hanches est à l’origine de nombreux complexes. S’il est souvent difficile de l’éliminer, la tâche n’est toutefois pas impossible. Il existe quelques méthodes pour s’en débarrasser.

La culotte de cheval, c’est quoi ?

On dit souvent que la culotte de cheval est un phénomène naturel qui intervient en prévision d’une éventuelle grossesse. Toutefois, il touche bon nombre de personnes, essentiellement la gent féminine, et à n’importe quelle période de la vie. La culotte de cheval apparaît lorsque le corps stocke trop de cellules adipeuses. Cela peut être dû à un manque d’activité, donc peu de dépenses caloriques, mais aussi à une mauvaise alimentation. Il peut aussi arriver que le phénomène soit d’ordre hormonal ou héréditaire.

Il est à rappeler que notre corps a besoin de cellules graisseuses. Il s’agit de la matière que notre organisme puise comme source d’énergie durant les efforts physiques. Chez les femmes, le stockage de cellules adipeuses se fait naturellement et de manière automatique. Le corps se constitue une « réserve » pour les cas de grossesse et d’allaitement. Ainsi, en cas de changement ou de problème, il utilisera celle-ci pour assurer le développement du bébé. Si aucune grossesse n’est prévue et que la dépense en énergie est faible, la réserve sera d’autant plus importante. D’où l’apparition de cellulite, visible essentiellement au niveau des hanches et du bassin. En effet, les ovaires produisent une hormone favorisant la prise de poids dans la partie inférieure. De plus, lors des efforts physiques, le corps a tendance à utiliser la graisse de la partie supérieure. Fort heureusement, la culotte de cheval n’est pas une fatalité. Il existe diverses manières de s’en débarrasser.

La médecine esthétique pour venir à bout de la culotte de cheval

Pour celles qui ont une culotte de cheval imposante, vous rendre dans un centre d’esthétique à Bordeaux si vous habitez dans la région peut être une solution rapide et efficace. Pour vous débarrasser de votre excès de graisse sans grand effort, vous pouvez avoir recours à la chirurgie esthétique. La liposuccion est la méthode la plus souvent utilisée du fait qu’elle élimine une quantité importante de graisse. Elle consiste à aspirer les cellules graisseuses compliquées à supprimer naturellement. Il s’agit d’une intervention chirurgicale qui doit s’effectuer en clinique. Selon l’importance de la zone à traiter, elle peut durer entre 30 minutes à 2 heures et se fait sous anesthésie. Dès la fin de l’intervention, il est possible de constater les premiers changements. Le résultat final, quant à lui, sera visible 5 à 6 mois après la liposuccion.

Pour ceux qui ne souhaitent pas passer par la chirurgie, il y a la cryolipolyse, un traitement plus naturel. Il s’agit d’une technique d’amincissement par le froid. À l’aide d’une ventouse, la culotte de cheval est aspirée puis soumise à des températures négatives. Les cellules adipeuses, étant vulnérables au froid, vont être endommagées puis éliminées par notre métabolisme. En général, une seule séance suffit et il faudra attendre entre 2 à 3 mois pour en voir les résultats. Pour cette intervention, nul besoin d’anesthésie. Après la séance, vous pourrez reprendre normalement vos activités.

Que vous choisissiez la liposuccion ou la cryolipolyse, sachez qu’il ne s’agit pas là d’actes anodins. Réfléchissez à deux fois avant de vous y aventurer. Pour l’une ou l’autre des méthodes, il est important de toujours consulter un médecin autre que celui qui effectuera l’intervention. Bien que les effets secondaires soient moindres, il ne faut pas les négliger. Pour une liposuccion, comptez entre 1 500 à 3 000 euros. Pour la cryolipolyse, comptez 500 à 800 euros par zone à traiter.

Le rééquilibrage alimentaire, un indispensable

Culotte de cheval ou non, fort(e) ou mince, manger équilibré est primordial. Il ne s’agit pas de faire un régime, mais d’ingurgiter les bons aliments en quantité suffisante. L’idée n’est pas de se priver. Au contraire, faites-vous plaisir pour que cette pratique ne soit pas considérée comme une corvée. Vous aurez juste à revoir votre alimentation pour consommer des produits plus sains. Vous pourrez même consommer du gras, mais uniquement de la bonne graisse. En mangeant équilibré, vous donnez à votre corps les apports nécessaires à son fonctionnement. Il ne stockera plus ainsi de la graisse inutile. Sachez que le rééquilibrage alimentaire est d’autant plus utile après une liposuccion ou une cryolipolyse. Il permet de lutter contre une éventuelle rechute et donc un retour de l’excès de cellules adipeuses.

Pour un rééquilibrage alimentaire, n’hésitez pas à vous adresser à un nutritionniste. Il saura déterminer la quantité de calories que vous aurez à consommer quotidiennement. Il vous indiquera également les aliments à proscrire et ceux à privilégier. Le rééquilibrage alimentaire est un mode de vie qui ne fera que du bien à votre corps. Pour dire adieu à votre culotte de cheval, il vous faudra bannir certains aliments.

Pratiquer une activité physique

Si vous souhaitez vous débarrasser de votre culotte de cheval de manière totalement naturelle, rien ne vaut le sport. Plus vous dépenserez d’énergie, plus votre corps puisera dans sa réserve de graisse. Faites travailler votre corps à raison d’au moins 30 minutes par jour. Le cardio, le vélo, les exercices de gainage, les squats et la natation sont autant d’activités que vous pourrez pratiquer. Elles cibleront les parties concernées par la culotte de cheval et musclerons le bas du corps. Durant vos séances, et tout au long de la journée, hydratez-vous régulièrement. Eau, tisane, thé… permettront d’éliminer les toxines du corps.

Après les efforts physiques, vous pourrez également vous offrir une petite séance de massage. Cela permettra de faire bouger davantage la graisse et de casser les bourrelets. Pour ce faire, la technique du palper-rouler est la plus répandue et la plus efficace. Il s’agit de pincer la peau avec les doigts et de la rouler par la suite. En adoptant ce geste quotidiennement, vous éliminerez l’effet peau d’orange sur votre peau. Pour plus de résultats, vous pouvez utiliser une crème amincissante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *