Diabète et alimentation : que faut-il savoir ?

Diabète et alimentation : que faut-il savoir ?

Quelle que soit la forme de diabète, l’alimentation joue un rôle primordial dans la gestion et l’équilibre de la maladie.

En effet, les personnes diabétiques, qu’elles soient de type 1 ou de type 2, sous traitement médicamenteux ou pas, doivent apprendre à gérer leur alimentation pour retrouver une glycémie normale.

« Pas de produits sucrés, éviter certains fruits, limiter le plus possible sa consommation de pain et de féculents » ont été longtemps les consignes délivrées aux personnes diabétiques, sans distinction.

Mais halte aux idées reçues ! Diabète ou pas, les glucides sont indispensables et représentent le principal « carburant » de l’organisme. Ils doivent être apportés à chacun en fonction de ses besoins.

Les grands principes de l’alimentation avec un diabète

Pour les personnes diabétiques de type 1 :

Aujourd’hui, grâce à l’insulinothérapie fonctionnelle, les personnes diabétiques de type 1 ne doivent pas restreindre leur alimentation. Elles peuvent manger librement, comme toute autre personne. Leur principale contrainte : évaluer les glucides lors de chaque repas pour adapter les doses d’insuline.

Cela implique de :

  • Connaître les aliments qui contiennent des glucides
  • Quantifier les glucides dans les aliments
  • Évaluer la quantité de glucides de ses repas
  • Adapter la dose d’insuline

Pour les personnes diabétiques de type 2 :

L’alimentation est, avec l’activité physique, le traitement principal du diabète (qu’il y ait ou pas recours à des médicaments ou à de l’insuline).
Avec un diabète de type 2, l’objectif est de rééquilibrer son alimentation. Deux grands principes à retenir :

  • Réduire les graisses (lipides) car l’excès de graisses est le principal responsable des glycémies élevées et entretient l’excès de poids
  • Consommer suffisamment de sucres (glucides) mais en choisissant d’abord ceux apportés par les féculents (dont les céréales et les légumes secs) et le pain

Il n’y a pas d’interdits stricts, mais des aliments dont la consommation doit être modérée.

Avec ou sans diabète, les mêmes repères pour tous !

L’alimentation des personnes diabétiques doit ressembler à celle du reste de la population et s’appuyer sur les recommandations du Plan National Nutrition Santé (PNNS)(1) initié par l’Institut National de Prévention et d’Education à la Santé (INPES).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *